Arcahaie : Le Président Jovenel Moïse mis au défi !

Prd ArcahaiePétion-Ville, le 19 mai 2018.-Tous les yeux s’étaient braqués sur la commune de l’Arcahaie, vendredi 18 mai à l’occasion de la célébration du 215ème anniversaire du drapeau haïtien.

Le gouvernement a marqué cette date par l’organisation de la traditionnelle cérémonie à laquelle ont pris part, bien évidemment, le Président de la République, Jovenel Moïse, le Premier ministre Jack Guy Lafontant, le vice-président de l’assemblée nationale, des grands commis de l’État, des membres du corps diplomatique et le haut état-major de la nouvelle Force Armée remobilisée. Même le citoyen lambda, à travers son petit écran, s’était mobilisé pour l’évènement. Arcahaie a été le centre de toutes les attentions.

Aussi importante que la ville a été en cette occasion, aussi vite qu’elle est oubliée. Et sur ce point, le Président Jovenel Moïse ne fait que suivre les traces de ses prédécesseurs. Malgré l’importance historique de la ville, en tant que grand lieu de l’écriture d’une des plus belles pages d’histoire d’Haïti, la commune se débat toujours, après 215 ans, avec la misère, le manque criant d’infrastructures, de bonnes écoles pour les enfants, des hôpitaux et la liste n’en finit pas.

Aucune mesure n’a été, jusque là, prise par les Présidents qui se sont succédés pour donner à la ville la place qu’elle mérite et la traiter à la hauteur de ce qu’elle représente pour le pays. Mise à part la célébration du 18 mai, l’histoire récente montre que les décisions étatiques la concernant, n’ont été adoptées que pour la réduire en sa plus simple expression. En témoigne le décret du 22 juillet 2015 adopté par l’ancien Président de la République Michel Joseph Martelly ; Lequel décret élevait au rang de commune les Arcadins, privant ainsi Arcahaie, de sa partie la plus rentable. Des protestations violentes avaient porté le gouvernement à reporter ce décret pour un autre qui a gardé le problème entier.

Dans son allocution, lors de la célébration de la fête du drapeau, ce 18 mai, la mairesse de la ville Rosemila Petit-frère Saint-vil a, en effet, dénoncé cette politique envers sa commune rappelant que les décisions des gouvernements passés ont porté à la réduction géographique de la commune d’une superficie de 408 km carrés à environ 200 aujourd’hui. C’est-à-dire une perte de plus de 50% de sa superficie qui entraîne, indubitablement des conséquences, comme la réduction de son assiette fiscale.
Mme Saint-Vil a lancé une balle facile au Président Jovenel Moïse pour montrer sa volonté de se démarquer de ses prédécesseurs, en entreprenant des projets durables dans la ville, notamment la construction d’un musée du drapeau, l’érection du buste de Catherine Flon, la couturière du bicolore haïtien.

Une demande que le chef de l’État a tout intérêt à prendre en compte d’autant plus que les Archelois ne le portent pas totalement dans le coeur à cause d’une histoire de banane. En effet le Président Jovenel Moïse a déjà été vertement critiqué par les Archelois pour son initiative de production, à grande échelle, de bananes dans le Nord, à travers son entreprise Agritrans. D’aucuns pensaient qu’Arcahaie était la zone la mieux appropriée pour une telle initiative, vue sa réputation dans le pays en matière de production de bananes.

Maintenant que la première citoyenne de la ville a mis sur la table les revendications des Archelois, la balle est désormais dans le camp du chef de l’État pour placer la commune de l’Arcahaie à la hauteur de sa dimension historique.

Patrick Réma

2 réflexions sur “Arcahaie : Le Président Jovenel Moïse mis au défi !

  1. C’est un très bon texte. Les habitants de Arcahaie vous doivent une fière chandelle. J’epére que vous n’allez pas rester. Et vous allez faire un coup de projecteur l’hopital général….Je suis impatient de vous lire…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s