Vive tension non loin de la résidence privée du Président Jovenel Moïse

pelerin 5 tensionPétion-ville, 5 juillet 2018.- Jet de pierres, barricades de pneus enflammés et un véhicule de la Police nationale d’Haïti (PNH) affecté à la sécurité présidentielle incendié à Pèlerin 5, dans le voisinage de la résidence privée du Chef de l’État Haïtien Jovenel Moïse, ce 4 juillet.

Cette situation a créé une situation de panique dans la zone bloquant ainsi presque toutes les artères menant aux zones avoisinantes. La police a fait usage de gaz lacrymogène pour essayer de disperser la foule qui protestait contre la décision des autorités de les déguerpir de la zone qu’ils habitent depuis des années et démolir leurs maisons.

Selon des informations recueillies auprès d’une source proche de la présidence, l’objectif du déguerpissement des citoyens-protestataires est de favoriser l’élargissement de la route donnant accès à la résidence du Chef de l’État.

Le Parquet de Port-au-Prince, lui, dans une lettre adressée au Directeur départemental de l’Ouest de la PNH, Berson Soljour, a mis en avant la sécurité de la famille présidentielle et des honnêtes gens qui habitent la zone.

Ce jeudi matin, un calme apparent règne dans la zone mais la situation reste encore fragile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s