Vive le Roi Président 1er …

jjEntre Sonthonax et Rouzier…Le Peuple, l’Assistance, l’Assemblée, le Public…Si la réalité était aussi simple, si tout était aussi simple, rapide, alors pourquoi perdre notre temps à voter des lois, signer des conventions ? Pourquoi organiser des élections ? Il suffirait de réunir quelques abrutis, de leur poser une question et d’arrêter un choix définitif.

Monsieur le Président, aux champs de mars, ce que les gens n’ont pas eu le courage de dire, c’est que vous aviez refusé de donner un prix à la bêtise après l’affront fait au drapeau par cette citoyenne incapable de chanter correctement la Dessalinienne ; dans vos propos, vous paraissiez sincère en temps que chef d’Etat, en refusant de cautionner cette honte, même quand vous aviez remis un bon de consolation à cette analphabète fière et inconsciente.

Cependant, pour décerner un prix à une autre gagnante aux champs de mars, vous aviez fait référence à la voix du peuple ; c’est la ‘’vox populi’’, et elle doit être respectée en tout et partout marteliez-vous ce soir-là.

Excellence, sans vous manquer de respect, je doute fort que ces voix, sans nul doute choisies et acquises, seraient représentatives de la volonté populaire, jusqu’à devenir celle de Dieu, c’est à dire infaillible. De quel Dieu parlons-nous ?

Quand des citoyens dépourvus du minimum sont obligés de faire le pitre, le clown sur la place publique pour gouter à un semblant de bonheur, il faut faire la différence entre le Peuple, l’Assistance, l’Assemblée, le Public.

Le peuple c’est l’ensemble des personnes habitant sur un même territoire ; le public ensemble de personnes réunies dans un espace pour un spectacle ; l’assistance c’est un groupe, un auditoire public ; l’assemblée, réunion de personnes, fidèles, croyants, fanatiques, partisans dans un même lieu…Nous sommes loin de la notion de peuple lorsqu’on fait référence à un public, une assemblée, une assistance pour justifier nos décisions depuis un certain temps.

Quand nous parlons du peuple, nous voyons Sonthonax lorsqu’il s’adressait aux noirs de Saint Domingue après avoir remis à chacun d’eux un fusil avec ces mots : ‘’Avec ce fusil vous êtes libres, celui qui vous l’enlèvera vous tuera à moins que vous ne le tuiez avant.

Ou de la mise en garde de Daniel Rouzier à ses pairs: il est temps de restituer à ce peuple ce que vous lui aviez pris, ce dont il a été privé depuis trop longtemps…

Entre Léger-Félicité Sonthonax et Daniel Rouzier il y a ce refus de continuer à soutenir leur classe, contre la majorité opprimée de leurs droits injustement ; deux hommes, deux époques, cependant une même triste réalité : l’oppression, la privation, le mépris, l’injustice, la traite et l’inégalité entre les hommes.

Monsieur le président, votre ‘’vox populi’’ faisait référence à qui ?

Avec pareille assemblée, pareil public, pareille assistance, on peut être tout ce qu’on veut et réaliser du même coup tous ses fantasmes ; et pourquoi ne pas se faire proclamer Roi pendant qu’on y est.

Une fois de plus, il faut viser le sommet ; c’est le bas-fond qui est rempli ; relevons le niveau, cultivons l’innovation des idées.

Vive le Roi Président 1er : Editorial de Galaxie, 24 juin 2018,

Raphaël Théoma Daniel…

Tous les jours sur Galaxie

7h-10h AM

1h-2h PM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s